>> FAIRE

PRÉPAREZ-VOUS
!


:: LES LIVRES ::

Vient de paraître

Quand le couple SEXplique, le couple SEXtasie ...

"Ça réveille les femmes. Ça bouscule les hommes!"


Le Guerrier intérieur (GI)

G.I. Riche et conscient

Lexique du G.I.

Autres livres à venir


:: NOTRE VIE ::

ÊTRE

FAIRE

AVOIR



:: LA VOIE DE L'ACTION IMPPECCABLE ::

Le début du changement vers une nouvelle terre

Le miracle du Virus couronné !

 

C’est une chance inespérée que l'humanité, presque au complet et presque en même temps, vit ce « passage obligé » vers plus de Conscience.

Nous ne sommes qu'au tout début de cette «traversée en solitaire» vers l’avenir, aussi bien individuellement que collectivement. Lucie Douville du magazine « Vivre » écrivait :

« Quelle belle leçon d’humilité… Ça n’aura pris qu’un virus, le plus petit des microbes, dont la taille est 1 million de fois plus petite qu'un millimètre, pour paralyser la société en entier! C’est comme si l’infiniment petit venait forcer celui qui se croit très grand à s’agenouiller pour nous montrer que la vaine bataille entre visible et invisible doit cesser car, de toute façon, c’est toujours l’invisible qui va gagner. Alors aussi bien ne plus les diviser, mais les unifier.

Et voir l'invisible, le Petit Prince nous le dit « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’Essentiel est invisible pour les yeux. » Alors apprenons à voir et à vivre notre Vie autrement. Vraiment autrement! Si on regarde avec les yeux du cœur, on peut voir que ce tout petit virus a «choisi» de sacrifier sa vie (car il sera bientôt forcé au silence) pour nous donner la plus grande de toutes les leçons de Vie… En à peine quelques semaines, du haut de ses 400 nanomètres, il a réussi à faire en sorte qu’on se sente à nouveau comme de vrais êtres humains, capables de travailler en collaboration, capables de se responsabiliser, de s’entraider, de s’apprécier, de communiquer, de travailler ENSEMBLE dans une seule et même direction, celle de la Vie.

Au sujet les test covid..., par le Président de la Tanzanie

 

Des gestes de gratitude se produisent partout dans le monde. En Belgique, comme en Italie ou en France, les gens sortent tous les soirs à 20h sur leurs balcons pour applaudir le personnel soignant et le remercier de l’incroyable travail qu’il effectue tous les jours. Des banderoles pour remercier les médecins, les infirmières et infirmiers ont également vu le jour. Plusieurs magasins consacrent des tranches horaires pour que les personnes âgées puissent faire leurs courses en priorité et en sécurité. »

Au sujet du coronavirus: Naturel ou fabriqué? Même si au final, le résultat est le même.

 

En quelques semaines, notre Virus couronné est venu changer le monde alors que nous, humanité, ne savions pas comment nous y prendre. Ce petit machin microscopique bouleverse la société humaine. Cette chose invisible fait sa loi (grâce à l'aide de nos décideurs), chamboule l'ordre établi et remet le désordre en ordre! Notre virus couronné à obtenu :

- Ce que les grandes puissances occidentales n'ont pas pu obtenir en Syrie, en Libye, au Yemen, cessez-le-feu, trêve, etc.

- Ce que les opposants politiques (les gilets jaunes et autres) n'ont pu obtenir : report des échéances électorales et de la réforme des retraites, baisse du prix de l'essence, protection sociale renforcée).

- Ce que les entreprises n'ont pu obtenir : remise d'impôts, exonération, crédit à taux zéro, fonds d'investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques, etc.

- Ce que les parents ont du mal à avoir : les enfants restent en famille.

- Ce qu’aucun mouvement écologique n’avait réussi : une baisse significative de la pollution en Chine et partout dans les grandes cités où il sévit.

- Ce qu'aucun système politique n'avait obtenu : établir une équité sociale impossible à imaginer : les voitures haut de gamme sont arrêtées comme les moins chères juste parce que personne ne peut sortir. Ceux qui ont des chalets et ceux qui n'en ont pas sont à égalité : confiné dans leur résidence principale

- Il fait plus encore de petit machin couronné. En quelques semaines, à Venise, les habitants redécouvrent leurs canaux. Les déplacements des bateaux à moteur étant réduits au strict minimum on voit les eaux se clarifier et les poissons réapparaître.

- En Sardaigne, dans le port de Cagliari, le troisième d’Italie, les cargos et ferries ayant disparu, tout comme les touristes, les dauphins reviennent le long des quais.

- Il a suffi de quelques jours pour que les certitudes deviennent incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pourvoir devienne solidarité et concertation.

Après la précipitation pour des réserves rassurantes, les gens commencent à avoir du temps, tellement de temps qu'ils ne savent même pas quoi en faire. Les pauvres, trop pris par les divertissements sociaux, ils ont oubliés d'apprendre à vivre avec eux-mêmes. Alors, notre couronné est venu les aider. Nous savions bien au fond de nous même que nous foncions droit dans un mur. Mais comment arrêter tout cela? Lui le savait! Simplement tout arrêter... et prendre le temps de réfléchir avant de repartir.

Nous avons le temps, mais allons-nous le prendre pour méditer et sortir de l'ornière évolutive dans laquelle nous nous sommes enfoncée. L'ornière matérialiste. Bien sûr il faut des biens pour répondre à nos besoins. Nos besoins oui, ceux communs à toute l'humanité, qui sont peu nombreux, mais pas à toutes nos envies, infinies. Devenir plus conscient de ce qui n’est plus « utile » à notre vie, et de ce qui «manque» dans notre vie.

Peut-être redécouvrons nous que les communications virtuelles sont sympa, mais infiniment moins satisfaisante qu'une conversation en tête à tête ou une activité commune."

Une présentation pondéré de Jean-Dominique Michel, Genevois qui est depuis 30 ans l’un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique en Suisse.

Ainsi, pour moi, l'humanité est en train de faire le plus grand saut de conscience qu'elle n'a jamais fait depuis son apparition. Non que ce soit un grand bon en hauteur car nous ne devenons pas encore 7 milliards de petits bouddhas. Mais un saut en largeur. La largeur de la petite prise de conscience individuelle.

- "Ha! ce qui se passe de l'autre côté de la planète peut vraiment chambouler ma vie deux mois plus tard!"

- "Ha! les magasins peuvent être temporairement vidé de leur surabondance si nous nous précipitons tous."

- "Ha! pourquoi ais-je acheté 24 rouleaux de papier toilette - et encore je me suis retenu". Etc.

Pour paraphraser l'astronaute Neil Armstrong, et rendre justice à sa phrase dans notre contexte bien plus important que la conquête de la Lune, 7 milliards de petits sauts de conscience en même temps, "c'est un petit pas pour chacun, et un bond de géant pour l'humanité." (That’s one small step for a man, one giant leap for mankind)

Comment s'y retrouver? Que me dit mon coeur?

Si vous voulez modifier le cours de notre trajectoire, il y a qu'une seule façon de le faire. Nous devons réveiller ce public. Les armes de guerre les plus puissantes sont neutralisées si vous atteignez l'esprit de l'homme qui est derrière la détente.

L'évolution de l'homme est l'évolution de sa conscience. Pour cela, notre petit coruonné est un vrai chevalier de l'apocalypse! Il nous oblige maintenant, dans cette situation de crise, de choisir, pour chacune de nos actions, entre la peur et l'amour. Pas l'amour émotionnel et affectif, cette infection de l'émotion, mais l'Amour véritable, celui qui uni tout en un, sans condition. Ce virus nous plonge véritablement dans le jugement dernier (ou non) celui de notre propre conscience. Est-ce que j'agis pour le bien du tout, ou pour moi, mon Ego (ce qui inclus ce que je considère mien et à moi! Ma femme, mon mari mes enfants mes amis mon équipe, ma maison mon auto, etc.) Tout cela est Mon ego. Et ma conscience est bien plus profonde que les petites excuses derrières lesquelles je me cache...

Comment réveiller les masses, demandez-vous ?

Une personne à la fois! À Chacun de jouer... là où il vit. N'attendez pas que quelqu'un d'autre le fasse à votre place. Soyez créatif. Agissez comme si le futur de vos enfants et petits-enfants en dépendait, parce qu'il en dépend. » Partagez ce texte. Le début du grand changement est arrivé !

Ha! concernant notre petit virus couronné... qui s'appellait peste dans une autre époque:

La Peste était en route vers Damas et croisa à toute vitesse la caravane d’un chef dans le désert.

- « Où allez vous si vite ? » s’enquit le chef.

- «À Damas», répondit la Peste. «J’ai l’intention d’y prendre mille vies.»

Plus tard un habitant de Damas dépassa la caravane à vivre allure en hurlant « Tout damas meurt »

Au retour de Damas, la Peste croisa de nouveau la caravane sur son chemin. Le chef lui dit :

- « Ce n'est pas mille vies que vous avez prises, mais bien cinquante mille. »

- « Non, dit la Peste. J’en ai pris mille. C’est la Peur qui a pris le reste. »

Père Anthony de Mello, Histoires d'humour et de sagesse

Au sujet de la manipulation de l'information: voir particulièrement le point 4 de la présentation

 

Nous avons besoins de traducteurs.

Communiquer ici pour la coordination des textes.

Traduit du site d'origine anglais

www.prepareforchange.net

Blogue d'origine: http://2012portal.blogspot.com/


« Devenez le changement que vous voulez voir dans le monde. »

Mohandas Gandhi


Le Guerrier intérieur

guerrier@viiif.net

(514) 843-8377

Copyright © 2002 Le Guerrier Intérieur Tout droits réservés.