>> FAIRE

:: FAIRE ::

 
 


:: LA VOIE DE L'ACTION IMPPECCABLE ::

Réflexion SUR LE réchauffement planétaire

Faire avec innocuité

La devise de mon père est une phrase de Voltaire : « Le plus sûr est donc de n'être sûr de rien ».

Dans les années 70, alors que j'étais bien jeune, je croyais ce qui était dit à la télévision. Et, graphique à l'appui, des experts prédisaient une prochaine ère glacière comme il y en eut d'autres.

Quelques dizaines d'années passent, je navigue beaucoup en voilier, sur une eau qui n'a rien de glacé et je reviens en pleine paranoïa de... réchauffement climatique.

Il faudrait savoir ! Pire, ce réchauffement serait la faute à l'être humain (pour la glaciation annoncée jadis, nous ne parlions pas de l'humain). Encore une fois, un peu de réflexion et de GBS (gros bon sens) pour remettre les choses en perspective.

Réchauffement Globale: une arnaque ?

Voici un documentaire de réflexion, non sur le réchauffement à cause humaine seulement, mais sur toute cause de réchauffement. « Cela a-t-il du bon sens selon vous » ? Si c'est oui, et bien, agissez en conséquence en Guerrier, et si c'est non aussi !

Pour ma part, mon gros bon sens quand on parle de chaleur et de réchauffement, cela me parle du Soleil, de nuage et de vent. Les temps changent et nous devons changer parce que la Terre change (et pas le contraire) et la Terre change parce que le système solaire change. Mais voilà. Si cela était vrai... notre « religion scientifique » qui a réponse à tout pour avoir remplacé l'autre (celle d'un Dieu tout puissant et vengeur), devient... impuissante si elle n'introduit pas la dimension de la conscience dans l'équation, comme le propose la physique quantique:  Si ce n'est pas l'être humain qui crée le réchauffement climatique de façon significative, ça la dépasse. Mais si c'est la conscience humaine en est la cause, elle doit remettre en question l'approche scientifique et introduire la dimension de la conscience. Elle préfère bien mieux trouver la cause des bouleversements planétaires dans le pot d'échappement des autos et les cheminées des usines.

Attention. Ne vous méprenez pas. Il est fondamental, c'est une question de survie, de retourner às un mode de vie plus proche de la nature dont nous nous sommes extraits jusqu'à considérer que nous n'y appartenons pas. L'écologie, de même que la spiritualité, a une place essentielle à reprendre et entrainera nécessairement une très forte diminution du taux de  CO2. Je m'indigne contre les mensonges (religieux ou écologiques) et les vérités partielles, qui manipulent l'information pour maintenir leur pouvoir sur les masses. Car cela nous oriente sur de faux problèmes, justement pour ne pas régler les vrais défis écologiques qui me tiennent à coeur.

L'humanité dans sont ensemble produit 40 tT (Tera tonne) de CO2, les volcans 100 tT, les animaux encore plus, les végétaux toujours plus ainsi que les animaux qui sont loin derrière les océans. Production humaine ? Moins de 5 % du total !)

L'approche GIEC et climato-sceptique doit être complémentaire. L'humanité produit du CO2 comme jamais auparavant. Mais il est important de remettre chaque chose dans son contexte et d'introduire la conscience dans l'équation. J'arrête de parler, place au cinéma. Un documentaire complet.

Installez-vous confortablement et... réfléchissez-y.

 

Autre présentation, sous forme d'enquête télévisée, un peu plus sensationnaliste. C'est une autre source de questionnement et de réflexion qui devrait, au moins mettre un doute sur la thèse du réchauffement planétaire (peut-être) à origine humaine (non prouvé mais nécessaire pour augmenter le contrôle des populations et développer un commerce très lucratif)
http://www.youtube.com/watch?v=InK5EYqY6tc

Retour pour la suite...


 

« Il vaut mieux mille fois paraître manquer à la vérité aux yeux du monde que de manquer à sa propre vérité. »

Mohandas Gandhi


Le Guerrier intérieur

guerrier@viiif.net

(514) 843-8377

Copyright © 2002      Le Guerrier Intérieur    Tout droits réservés.