>> FAIRE

:: CHAPITRES ::

Reine et Chevalier

Ulysse de banlieue

La vision

Sexe et spiritualité

Hétéro, bi ou homo?

Savez-vous Faire l'amour?

1. Fin de la Guerre

2. Le masculin sacré

3. Guérir par l'amour

4. L'amour bretzel

5. La démone

6. Complaisance ?

7. Extase

8. Qui éduque qui?

9. 1ère leçon

10. Sans imagination

11. Sortir du connu

12. Histoire cachée

13. La courtoisie

14. Graal et libido

15. Estime féminine

16. Vision et sexe

17. Pouvoir féminin

18. Pouvoir érotique

19. Servir le tout

20 La croix du sexe

21 Cinq mots ...

22. Dép. Affective?

23. No accusation

24 Au lit !

À suivre... dans ce livre:


:: LES LIVRES ::

Vient de paraître

Quand le couple SEXplique, le couple SEXtasie ...

"Ça réveille les femmes. Ça bouscule les hommes!"


Le Guerrier intérieur (GI)

G.I. Riche et conscient

Lexique du G.I.

Autres livres à venir


:: FAIRE ::

Préparez-vous !

Que se passe-t-il sur Terre?

Faire la lumière

Faire l'Amour

Faire avec la nature

Faire bien et mal

Faire avec Non-violence

Sociocratie: faire en  groupe

Faire peur (climat et 911)

Faire la démocratie

Faire de l'argent

La fin et les moyens

L'art du don


:: NOTRE VIE ::

ÊTRE

FAIRE

AVOIR


 
 


:: Faire avec inocuité ::

L’amour sans émotion… et sans fantasmes

Partie 10 : Laisser l'imagination au pied du lit.

Nous revoilà avec Barry Long : faire l'amour de manière divine*, c'est pratiquer une sexualité sans entrer dans les émotions ni utiliser notre imagination. Le but est de nous apprendre à nous en remettre à nos deux corps, sans chercher à les contrôler, pour les mettre sous la direction de nos âmes. Au commencement, faire l'amour de cette façon peut ressembler à un acte gynécologique assez froid.


Aussi bien l'émotion que les pensées proviennent du passé. Ce n'est pas vous maintenant, en train de lire ces lignes. Mais, si un détail dans notre présent nous rappelle quelqu'un ou quelque chose du passé qui nous a dérangés, l'émotion tapie là va resurgir. La réaction de notre personnalité blessée va modifier notre attitude et nous allons perdre notre présence dans l'instant. Nous ne sommes plus qui nous sommes et nous ne pouvons plus faire l'amour avec justesse.

Être présent, sans émotion, est plus facile à dire qu'à faire. Car chaque émotion sexuelle, d'excitation ou de peine, que nous avons eue dans le passé, s'est accumulée dans nos organes génitaux et dans la partie du cerveau qui les contrôle. Tout cela forme un amalgame de tension qui nous pousse à répéter les expériences agréables et éviter les expériences douloureuses. Sans une extrême vigilance, nous sommes perdus dans les vagues émotionnelles et nous ne sommes plus neutres.

Chez la femme cette tension émotionnelle se manifeste par un resserrement du vagin qui peut être aigu. Psychologiquement elle génère des pensées émotionnelles associées aux plaisirs sexuels du passé. Cela peut la conduire à se masturber, un plaisir égoïste dans lequel il n'y a ni amour ni homme avec lesquels avoir affaire.

Chez l'homme, toutes ces émotions sexuelles passées non résolues, source de plaisir comme de douleur, se manifestent par un durcissement du pénis pendant l'acte d'amour. Le pénis en érection devrait être ferme, mais pas dur. Oui, PAS DUR. Un pénis dur va probablement attirer à lui un vagin de même dureté, ce qui fait que ni lui ni elle ne seront capables de faire la différence. L'acte sera mécanique, le plaisir superficiel. La femme ne sentira pas grand-chose. Quant à un pénis dur dans un vagin souple, ce serait une horreur pour elle. D’un autre côté, si le pénis est aimant et en contact avec un vagin émotionnel, il est probable qu'il n’entrera pas en érection et refusera de rester à l'intérieur du vagin. À l'inverse, une tension sexuelle chez l'homme s'exprimera parfois par une érection involontaire.

Chaque vagin, jusqu'à ce qu'il soit aimé de façon juste, est un vagin émotionnel, relativement dur, musculeux, dans l'expectative, sur ses gardes et peu réceptif. Un vagin qui a été utilisé par beaucoup d'hommes émotionnels commence à réagir comme un pénis émotionnel. Il devient dur, avide, se comporte comme un prédateur et se concentre sur l'orgasme. Il ne pourra générer d'éveil à l'amour dans la femme. Elle sentira l'amour en elle, mais lorsque la relation sexuelle commence, cet amour sera recouvert par l'excitation ou la recherche de l'orgasme.

Le processus de purification du vagin commence avec le contact d'un pénis qui n'a pas succombé à la pulsion égoïste du sexe. Le vagin, affranchie de l'émotion, devient tendre, donnant, accommodant, tranquille et sans demande. Faire l'amour devient alors doux, épanouissant, et sans effort. Cela prend un certain temps, selon chaque femme, de quelques semaines à 6 mois selon mon expérience. Mais quel plaisir de voir les progrès et l’expression surprise de mes compagnes de sentir de nouvelles sensations dans leur vagin qui s’éveille et s’adoucit. Même si l’extase cosmique est encore hors de portée, nous sommes loin de "la petite vite!"

* « Faire l’amour de Manière Divine », Barry Long

 

La suite... sortir du connu


« Aimer ce n'est pas faire que l'objet de votre amour se sente confortable superficiellement...L'amour est la sagesse qui voit loin et qui cherche à rendre vivant dans l'objet de son amour toutes les facultés ou qualités qui peuvent lui permettre un progrès sûr. » L'état du Disciple dans le Nouvel Age , A. Bailey


Le Guerrier intérieur

guerrier@viiif.net

(514) 843-8377

Copyright © 2002      Le Guerrier Intérieur    Tout droits réservés.