>> FAIRE

:: FAIRE ::

:: LES LIVRES ::

Vient de paraître

Quand le couple SEXplique, le couple SEXtasie ...

"Ça réveille les femmes. Ça bouscule les hommes!"


Le Guerrier intérieur (GI)

G.I. Riche et conscient

Lexique du G.I.

Autres livres à venir


:: NOTRE VIE ::

ÊTRE

FAIRE

AVOIR


 
 


:: C'EST EN PASSANT À L'ACTION QUE LES RÉSULTATS APPARAISSENT ::

sociocratie

réinventer ensemble la démocratie

« Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt,
Mais la peur de le perdre pour ceux qui le détiennent
Et la peur d’en être privé pour ceux qui le subissent. »
Aung San Suu Kyi,
Birmane, prix Nobel de la Paix
 

La sociocratie ? Un mot inventé par Auguste Comte, philosophe français du début du XIXe siècle. Et alors ? Rien, sauf que ce mot a permis à Gérard Endenburg (entrepreneur Hollandais, professeur à l’université de Maastricht) de transposer des concepts cybernétiques[1] à la gouvernance des groupes (famille, association, entreprise, etc.).

C’est une méthode d'organisation des activités (cercles sociocratiques) calquée sur la façon dont la nature s'organise vers un but général: se développer harmonieusement.

La sociocratie est basée sur la cybernétique, les mathématiques, la théorie des systèmes et des structures dissipatives ainsi que du phénomène de l'auto-organisation. Bref, ça n'est pas une idée lumineuse venue de nulle part !

Ilya Prigogine (prix Nobel de chimie en 1977) et Haken (physicien allemand) démontrent à la fin des années 70 que pour s’auto-organiser un système (atomique, humain, social, etc.) doit satisfaire deux conditions :

  1. Les éléments doivent être équivalents (pas de contrôle les uns sur les autres). Pour éviter le chaos qu’engendrerait cette première condition, il faut la seconde :

  2. Une source d’énergie externe doit exister pour nourrir ces éléments.

Une telle auto-organisation se comporte comme un organisme vivant. Les cercles sociocratiques aussi : leur but : résoudre les problèmes de collaboration pour créer, construire, développer ensemble des projets viables à long terme.

La sociocratie n'est pas : un cercle de qualité, une analyse sociotechnique, une coopérative, des plans de participations des travailleurs à la propriété. C'est une modification du rapport au pouvoir, un passage de l’individualisme à la conscience de groupe.

Si vous voulez en savoir plus, voici un résumé de quelques pages sur la sociocratie..

Et si vous voulez expérimenter réellement le processus, appelez pour que nous organisions ensemble une activité d'introduction (3 heures) : info@viiif.net

Ou bien, vous voulez un facilitateur pour vous accompagner dans une de vos rencontres de travail tout en expérimentant le processus : info@viiif.net


[1]] La cybernétique est une modélisation de l'échange, par l'étude de l'information et des principes d'interaction. Elle peut ainsi être définie comme la science des systèmes autorégulés, qui ne s'intéresse pas aux composantes, mais à leurs interactions, où seul est pris en compte leur comportement global.


Retour

Le Guerrier intérieur

guerrier@viiif.net

(514) 843-8377

Copyright © 2002      Le Guerrier Intérieur    Tout droits réservés.